fbpx

Même si c’est très rare de se faire pirater son site, mieux vaut prévenir que guérir !

Il faut assurer la sécurité de son site à 2 niveaux :

  • Le contenu visible sur votre site internet en installant un HTTPS.
  • L’Accès au tableau de bord pour piloter votre site WordPress.

Pour cela, on installe non pas 2, mais 3 extensions !

À retenir dans les bonnes pratiques également :

  • Ne pas faire circuler ses identifiant et mot de passe.
  • Mettre régulièrement à jour les extensions, thèmes et WordPress.
  • WordFence pour sécuriser l’accès au tableau de bord de WordPress. (Gratuit)

Voici un guide qui permet de comprendre et paramétrer WordFence de A à Z.

  • Really Simple SSL pour activer le certificat SSL procuré par l’hébergeur et d’obtenir un magnifique HTTPS (et un petit cadenas vert) au niveau de l’URL de son site internet. (Gratuit)
  • SSL Insecure Content Fixer, pour renforcer son extension grande soeur “Really Simple SSL”. (Gratuit)
  • Why No Padlock?, pour comprendre d’où vient le problème si jamais le cadenas vert n’apparait pas. (Gratuit)
0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *